• BD - Artémis

    BD - ArtémisArtémis est la déesse grecque de la chasse, l'équivalent de Diane chez les Romains. Née de l'union de Zeus et de Letto, elle est confiée au mortel Ménélas, roi de Sparte, avec pour mission de la protéger. Nul ne doit en effet la toucher. Et ce n'est pas chose aisée de garder à distance les prétendants d'une telle beauté. Mais Ménélas est en première ligne lorsque le roi perse Siyamak décide de s'attaquer aux cités grecques. Maudissant Zeus de s'être joué de lui, Ménélas décide d'envoyer sa fille adoptive hors des murs de la cité pour la tenir éloignée des combats, mais l'âme damnée du roi perse, la diabolique Mina, a eu vent de l'existence d'Artémis et la traque, la retrouve et l'amène en otage aux pieds de son roi. Afin d'éviter un massacre, Artémis, fille d'un dieu, décide de mettre fin à ses jours mais ayant passé elle-même un pacte avec les loups, une espèce originaire de l'Olympe mais exilée par Zeus, elle use d'abord de ses pouvoirs divins et extermine l'armée de Siyamak devant les portes de Sparte. Malgré tout, ses blessures étaient profondes et elle rend l'âme dans les bras de son père de coeur.

    C'est alors qu'elle se réveille dans le monde des dieux, flanquée des protectrices à qui Ménélas avait confié sa vie et liées par leur destin. Elle décide de chercher vengeance auprès de son père, le père des dieux, Zeus, pour l'avoir abandonnée à son sort. Elle arrive cependant dans l'Olympe en pleine guerre. Zeus, persuadé que son trône est menacé, a décrété que les créatures (les cyclopes, les faunes, les hommes-bêtes et les autres êtres-fées...) devaient descendre aux enfers d'Hadès. Artémis prend alors fait et cause pour les créatures et affrontera son père dans un combat singulier. Zeus sera vaincu par la ruse de sa propre fille, mais pour en arriver là, la jeune femme a dû se faire un ennemi plus sombre encore : Hadès lui-même... Celui-ci prépare dans ses enfers une armée pour reprendre pied dans l'Olympe et marcher sur l'usurpatrice... C'est en gros l'histoire de cette série scénarisée par Frédéric Brrémaud et dessinée par Giuseppe Manunta. Une fresque épique sur fond de mythologie grecque.

    Le trait plutôt esthétique de Manunta ne trompe personne : on sent bien que le dessinateur italien a travaillé pour la bande dessinée érotique pour le compte d'institutions comme Penthouse ou Selen. Pourtant, Artémis reste excessivement sage et on n'a pas droit à la moindre image de nu intégral, ni même à la plus petite relation intime. De ce point de vue, Artémis est peut-être un peu fade, mais il n'en demeure pas moins que le contexte d'une guerre entre dieux et créatures dans le monde mythologique grec est riche en idées et en pistes d'aventures pour tout meneur de jeu qui se respecte. Bien entendu, le scénario n'est pas aussi profond qu'on aurait pu l'espérer et bien des zones d'ombres ne trouvent jamais réponse (comment Artémis a-t-elle appris à se battre, elle que l'on présente plutôt comme une greluche au début de l'histoire ?). Mais personne n'a dit qu'on se trouvait là en présence d'une chef-d'oeuvre de la bande dessinée. Tout au plus d'un bon divertissement laissant un goût de trop peu.

    « BD - Les portes de ShamballahBD - L'essayeur des Anneaux »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :