• BD - La Quête de l'Oiseau du Temps

    BD - La Quête de l'Oiseau du TempsIl est de ces images qui marquent votre adolescence. Ainsi, c'est dans les colonnes de Casus Belli, le magazine des jeux de simulation bien connu, que j'ai vu pour la première fois les traits et les formes de la belle Pélisse, l'héroïne du premier cycle d'une saga dessinée qui aura marqué son époque. La Quête de l'Oiseau du Temps était alors érigée en référence de la fantasy "à la française" par les amateurs du genre. Au scénario, on retrouvera tout au long des trois cycles Serge Le Tendre mais en ce qui concerne le dessin, Régis Loisel est à la manoeuvre pour les quatre volumes du premier cycle (La Conque de Ramor, Le Temple de l'Oubli, le Rige et l'Oeuf des Ténèbres). Comme je n'ai pu mettre la main que sur l'intégrale en un volume du premier cycle, je ne parlerai que de celui-là.

    L'histoire est celle de Pélisse, jeune femme aux formes avantageuses et à l'épaisse chevelure rousse. Aux ordres de sa "mère", Mara, elle ralliera le vieux chevalier Bragon pour une quête difficile et surtout pressante, puisqu'elle doit être achevée en neuf jours à peine. Une légende raconte que parmi les dieux d'autrefois, Ramor voulut régner en seul maître sur les terres d'Akbar. Pour le punir de son orgueil, les autres dieux l'enfermèrent dans une conque, mais vieux et fatigués, ils finirent par se retirer du monde. L'enchantement dont le maléfique Ramor avait été victime doit se rompre bientôt et Mara, princesse-sorcière, a juré d'empêcher ce nouvel avènement. Elle a trouvé le moyen de détruire Ramor dans le Grimoire des Anciens Dieux, mais le rituel est long et le temps manque. Après avoir retrouvé la conque, les héros devront donc se lancer dans la quête de l'Oiseau du Temps qui, selon la légende, permettrait à Mara d'accomplir son rituel sans se soucier du temps qui passe.

    En chemin, Pélisse s'entourera de personnages improbables : l'Inconnu, simple garçon de ferme épris de la belle mais casqué pour préserver son identité, joue le rôle de clown maladroit tandis que Bulrog, ancien élève de Bragon, défiguré et donc également masqué, sera d'abord l'ennemi du groupe avant de rejoindre leur camp. Le monde d'Akbar est principalement constitué de petites contrées appelées les Marches et placées sous le pouvoir des Princes-Sorciers. Certains d'entre eux seront les adversaires des héros, d'autres leurs alliés. L'histoire en elle-même effleure l'épique sans jamais verser dans les délires hollywoodiens. On navigue entre la poésie et la légende avec tout de même quelques scènes de combat bien senties. D'autres personnages viendront s'ajouter au groupe ou constitueront des seconds rôles intéressants. Le monde en lui-même n'est qu'évoqué mais le talent de Loisel nous en peint une fresque magnifique.

    En matière de jeu de rôle, il y a certainement moyen d'en tirer une campagne au souffle épique pour tout jeu de fantasy : le monde est menacé par un ancien dieu et des héros disparates se mettent en quête des objets permettant de le sauver. C'est du classique sur lequel on peut se reposer. Certains personnages secondaires feraient même de formidables PNJs, comme l'énigmatique Rige, les Princes-Sorciers ou encore Kiskill, la servante des dieux. Bref, si ces volumes ne font pas déjà partie de votre bédéthèque, il est temps de réparer cette erreur et de vous mettre, vous aussi, en quête !


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :