• BD - Olympus

    BD - OlympusAlors qu'ils explorent les fonds marins quelque part au large des côtes de Thessalie, un professeur d'archéologie et ses étudiants découvrent une épave grecque non répertoriée à l'intérieur de laquelle se trouve un coffre très ancien. Après l'avoir remonté à bord de leur bateau, ils l'ouvrent et en sortent un vase antique étrangement bien conservé. Les dessins qui le recouvrent et les inscriptions gravées dessus laissent entendre qu'il pourrait s'agir de la boîte de Pandore, le vase qui contiendrait tous les malheurs du monde... Aussitôt, un violent orage éclate. Dans la tourmente, le bateau est abordé par erreur par des bandits armés qui en prennent possession... C'est alors que tout bascule. Les étudiants et les bandits se réveillent sur un rivage inconnu, sur une île rocheuse. Des ruines antiques les dominent. Après quelques pas, le groupe se fait attaquer par un cyclope géant... Ce n'est que le début des aventures de cette improbable compagnie qui va devoir faire face aux créatures des mythes grecs comme le minotaure, les gorgones, les stryges ou encore l'hydre monstrueuse... Leur but sera de refermer la boîte de Pandore au sommet du mont Olympe tout en gérant les dissensions au sein du groupe.  

    Olympus est une histoire parue en deux volumes (La boîte de Pandore, 2004 et Le temple des dieux, 2005) mais également proposée en intégrale (2007), que l'on doit à Johns (scénario), Guice (dessins) et Brown (couleurs) et parue chez les Humanoïdes Associés. Le dessin est cinématographique ou même photographique, comme si la BD était tirée d'un film tant les traits sont réalistes, dans un style très américain. L'intérêt réside dans la confrontation des mythes grecs et d'un groupe de gens de notre ère, armés de pistolets et de fusils. L'histoire aurait sans doute mérité plus de profondeur, mais le mélange des deux genres est efficace et on se prend facilement au jeu. Les références mythologiques sont sans doute un peu trop rapprochées et le tout perd un peu en crédibilité (situer sur une même (petite) île le mont Olympe, le labyrinthe du roi Minos, l'antre de Méduse, la caverne des cyclopes, etc., c'est un peu too much) et on se dit que chaque élément pris séparément aurait pu faire l'objet d'un volume à lui tout seul. L'ensemble sera très facilement transposable en l'état dans un JDR orienté action, les joueurs incarnant les archéologues, les bandits ou même un panaché des deux (avec une scène d'introduction où vous demanderez aux PJs bandits de prendre l'embarcation des PJs archéologues d'assaut). Intégrez alors l'un ou l'autre but secret à l'un ou l'autre des membres du groupe afin de donner de la profondeur et lâchez le tout sur l'île aux monstres... Sinon, atténuez un peu le côté road movie et développez le contexte fantastique dans le cadre d'une chasse au trésor, par exemple.

    Bref, si Olympus n'est pas la meilleure BD du siècle, elle tient sa promesse d'une histoire haute en couleur qu'il est difficile de ne pas lire d'une traite et qui porte assurément le gêne de l'aventure...

    « PC - Alien IsolationBD - Le Torte »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :