• Blind Guardian : The Bards Songs

    Work in progressIl est relativement courant que des groupes de heavy metal puisent leur inspiration ou leur imagerie dans l'heroic fantasy ou dans les classiques de la littérature fantastique. Les deux genres, il faut le dire, se complètent assez bien. Le metal est propice aux grandes envolées lyriques, aux sonorités étranges et aux voix d'outre-tombe, s'acoquine fort bien aux instruments et aux sonorités médiévales, le tout non sans une certaine recherche harmonique et symphonique qui pose à elle seule une atmosphère. L'un des groupes qui s'est forgé un trône dans ce métal-là, c'est sans nul doute Blind Guardian.

    Les Allemands (Hansi Kürsch, Andre Olbrich, Marcus Siepen et Frederik Ehmke) ont depuis leurs débuts fait état de leur amour immodéré pour les maîtres de la fantasy que sont Tolkien ou Moorcock, avec des chansons comme The Bard's Song - In The Forest ou The Bard's Song - The Hobbit, The Lord Of The Rings, Majesty, Quest For Tanelorn ou encore Imaginations From The Other Side. La plupart de leurs albums comptent même une chanson purement médiévale. Mais leur chef d'oeuvre, c'est sans conteste l'album ayant pour nom Nightfall In Middle Earth, intégralement dédié à l'oeuvre de J.R.R. Tolkien et en particulier au Silmarillion

    Nightfall est un album de référence pour tous les fans de heavy metal symphonique et épique, un album adulte qui renvoie les gentils Italiens de Rhapsody au rang de ménestrels du dimanche. Tout y est parfait, de la voix aux instruments en passant par les compositions ou l'orchestration. Le problème de cet album, c'est qu'il touche de si près la perfection qu'on ne peut qu'être déçu par les albums suivants. Même si on se raisonne, on attend toujours que le groupe renoue avec une telle perfection. A Night In The Opera, A Twist In The Myth ou le plus récent At The Edge Of Time ne peuvent cependant rivaliser avec la suprématie de Nightfall In Middle Earth. Et ce sont pourtant d'excellents albums. On a l'impression que le groupe se cherche en évitant de reproduire un clone de Nightfall, histoire de ne pas être le groupe d'un seul album ou d'un seul genre... 

    Mais que les fans ne désespèrent pas. On ne se lasse pas de "N.I.M.E.", seul sur son île, mais on peut aussi apprécier les autres titres du groupe pour ce qu'ils sont. Ainsi, At The Edge Of Time fait référence à des auteurs bien connus comme George R.R. Martin, Robert Jordan ou encore Michael Moorcock. Bref, écoutez et vous verrez... 

    « Guide de la France mystérieuseConan - La carte au trésor »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :