• DVD - Midnight Chronicles

    DVD - Midnight ChroniclesBon, je vous fait l'affront de vous le dire, Midnight est un cadre de campagne pour l'édition 3.5 de Donjons & Dragons. Dans cet univers, peut-être le plus sombre de tous les mondes créés pour ce jeu, un dieu du mal, Izrador, a été banni des cieux par les autres dieux et est tombé sur le monde des mortels, privant les autres divinités de tout contact avec le monde médian. Izrador est donc devenu le seul dieu à exercer son pouvoir sur le monde mortel et au fil des âges, l'Ombre a rassemblé les créatures des ténèbres et a marché sur les peuples libres, venant finalement à bout des armées coalisées des elfes, des nains et des hommes et éteignant la flamme de l'espoir. Dans cet univers, les personnages incarnent des résistants à l'ordre établi, essayant de survivre dans un monde où les morts ne le restent pas longtemps, où les orques dominent le monde et où la monnaie n'a plus cours... C'est un peu résumé, mais l'essentiel y est. Cela nous change en tout cas des héros classiques de D&D, en quête d'or et de richesses, de pouvoir et de terres. 

    L'engouement pour ce cadre de campagne a poussé ses auteurs à réaliser leur rêve : projeter ce monde sombre et désespéré sur écran sous la forme d'un film. C'est ainsi qu'est né Midnight Chronicles, un film de Christian T. Petersen avec Charles Hubbell, Matt Amendt, Steve Sweere et Dawn Brodey. L'histoire se déroule autour de la petite ville de Blackweir où un temple de l'Ombre tarde à être édifié et où les légats, les prêtres d'Izrador, disparaissent. Mag Kiln, un légat porteur d'une curieuse marque à la main, mène l'enquête pour le compte de son maître et devra démêler le vrai du faux entre les magouilles d'un maire corrompu qui se sert de la résistance pour s'enrichir, une ancienne prophétie et une puissance spirituelle emprisonnée là par d'anciens légats, sous la ville. Le scénario est un peu décousu et l'histoire ne se termine pas, appelant une suite qui ne viendra sans doute jamais. L'action tarde à venir et lorsqu'elle se présente enfin, elle déçoit par la piètre qualité des chorégraphies guerrières et la pauvreté des effets spéciaux. On est bien loin des armées et du dragon affichés sur la couverture française du film (la jaquette originale se contente d'images réellement tirées du film). Certes, c'est un film à petit budget, mais on a vraiment l'impression d'un montage mal ficelé et d'un scénario un peu faible, sans parler de personnages sans saveur.

    Pourtant, tout n'est pas à jeter dans Midnight Chronicles. Bien que peu épique et pas vraiment mouvementé, il présente de façon assez fidèle l'ambiance d'une petite ville dans ce monde si atypique dans la galaxie D&D. On y perçoit le désespoir, la pauvreté, la peur des orques et des légats de l'Ombre, la nécessité pour les acteurs du bien de vivre cachés et d'agir en toute discrétion... Bref, c'est à voir du point de vue de l'ambiance et de la palette chromatique, très sombre. Un peu comme une série d'images que vous proposeriez à vos joueurs pour les mettre dans l'ambiance avant la campagne. Mais si vous cherchez un film haletant et une histoire en béton, alors passez votre chemin...

     

    « BD - AmianteDVD - Dragonheart 1, 2 et 3 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :