• PC - Mad Max

    PC - Mad MaxNul ne peut parler de post-apo (pour post-apocalyptique) sans penser à Mad Max. La série de films (les trois premiers avec Mel Gibson dans le rôle de Max et le quatrième avec Tom Hardy) a marqué sa génération et a fait rêver quantité de rôlistes à travers le monde. Bizarrement, les jeux qui ont exploité le filon sont assez rares. En francophonie, tout le monde songe à Bitume, Cendres ou au plus récent Dead Rift. Mais aucun ne semble pouvoir retranscrire les étendues désertiques, la violence assumée, les clans dégénérés et la solitude du héros qui sont autant de marques de fabrique de la saga. En matière de jeux vidéo, les adaptations n'ont pas été légion. A vrai dire, la seule qui me vienne à l'esprit est précisément la dernière en date, celle dont je vais vous parler. Précédemment, j'avais déjà pris mon pied avec Interstate 76, mais ça date doucement...

    Dans Mad Max, vous incarnez précisément le héros des films, avec sa tête de Tom Hardy. Dans une superbe cinématique, vous vous faites un premier ennemi mortel, Scrotus, et un premier allié, un chien. Votre Interceptor légendaire a été emmenée par vos ennemis et vous avez été laissé pour mort dans le désert. Assez vite, vous rencontrez un nouvel ami, un mécano mystique qui vous prend pour un ange, un saint ou quelque chose comme ça, et qui veut vous fournir un chariot de feu divin, le Magnum Opus, un bolide défiant toute concurrence. Pour arriver à vos fins, vous allez devoir collaborer avec cet hideux bossu et vous faire une place au soleil dans les terres désolées et les communautés avoisinantes. Cela implique de lutter contre les saccageurs, les pillards et autres factions mais aussi de vous faire des amis parmi les habitants les moins violents dans la région.PC - Mad Max

    Mad Max se présente sous la forme d'un jeu d'action à la troisième personne qui n'est pas sans rappeler les derniers Batman. Il comprend une part d'exploration au volant de votre terrible engin, une part de baston avec les nombreuses rencontres hostiles (à la fois à pied, quand vous tentez de récupérer du matériel ou d'accomplir des missions et au volant, quand vous traversez les régions hostiles. Notez que si vous mettez pied à terre, les véhicules adverses continueront à vous prendre pour cible... Mais il vous est alors possible de bondir à l'intérieur des voitures de vos ennemis pour vous en emparer. Les combats à pied consistent à enchaîner les coups sans vous laisser déborder par le nombre en jouant de la parade et de l'esquive. Les armes blanches ont tendance à se briser rapidement et les armes à feu réclament de tout le temps trouver des munitions (elles sont très rares). 

    PC - Mad MaxL'histoire est assez dirigiste et les rares choix qu'on vous donne semblent être illusoires. Mais comme elle colle parfaitement à l'ambiance des films (surtout du dernier), c'est avec plaisir que l'on abandonne son libre arbitre le temps de cette expédition furieuse dans les terres désolées. Quelques défauts entachent toutefois le tableau. Il semble impossible de stocker les armes blanches. Dés que vous remontez en voiture, vous les laissez tomber par terre. Ce qui est idiot dans un monde où la récupération est le seul mode de vie. Il en va de même avec les voitures ennemies que vous pouvez récupérer. Vous pouvez les conduire, mais vous devrez toujours continuer à développer votre "Magnum Opus". Impossible, donc, de ramener une voiture dans un camp pour la vendre ou la désosser. Du moins jusque là (je suis pas encore très loin dans le jeu).

    Le jeu est par ailleurs très bien pensé, notamment sur la façon de vous emparer des PC - Mad Maxforteresses adverses : l'observation vous permet de situer les défenses et les sentinelles. Le fait de grimper dans un ballon sonde vous permet d'annoter votre carte d'une région et ainsi d'autoriser les voyages accélérés, etc. Vous devez récupérer de la ferraille, de l'eau, de la nourriture et des munitions comme un vrai baroudeur des terres désolées, mais pour l'eau et la nourriture, ou encore le carburant, vous ne pouvez pas vraiment faire de stock. Pour l'eau, vous pouvez remplir votre gourde et c'est tout. La nourriture, vous la consommez quand vous la trouvez et êtes blessé. Impossible de la stocker. Quand au carburant, vous pouvez emporter un jerrycan, sans plus. Vous pouvez par contre remplir votre réservoir à chaque fois que vous trouvez un bidon. Graphiquement, enfin, Mad Max est une tuerie. Une vraie claque. C'est magnifique, rien à redire, je trouve. Bref, à part quelques défauts, ce jeu est une pure merveille. 

    « Harry Potter, le jeu de rôle amateur, V2 !

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :