• PC - Realms Of Ancient War

    PC - Realms Of Ancient WarDans ce clone de Diablo somme toute assez classique, vous incarnerez un personnage archétypé à souhait à choisir entre le gros guerrier, le puissant magicien et la véloce rôdeuse. Le guerrier peut porter toutes sortes d'armures et manier toutes sortes de grosses armes, le magicien peut lancer des sorts défensifs ou offensifs et la rôdeuse, spécialiste de l'attaque à distance, peut aussi porter quelques armures et se battre à la dague. En fonction du héros que vous choisirez, vous démarrerez l'aventure dans un endroit différent. Le guerrier, par exemple, débutera la partie dans son village côtier. Blessé après un acte de bravoure, il n'a pu se lever à temps pour accompagner la patrouille et bien entendu, une fois debout, il va découvrir que, par sa faute, la patrouille a été décimée par des bandits. 

    L'histoire de R.A.W. est d'un classicisme à faire peur. Quatre royaumes autrefoisPC - Realms Of Ancient War unis se déchiraient mais le Roi du Nord décida de forcer une alliance avec ses rivaux en les invitant dans le Temple des Héros, un lieu que seuls les rois connaissent. Le Roi du Sud, le Roi de l'Est et le Roi de l'Ouest répondirent à l'appel, mais au lieu de sceller une paix durable, ils invoquèrent sans savoir comment l'esprit du Mal. Celui-ci captura le Roi du Nord et blessa grièvement les autres souverains. Revenus chez eux, les survivants firent la paix, mais le Mal avait désormais pris pied dans leur monde et se déversait sur les royaumes à la tête de ses troupes monstrueuses. Au début de votre histoire, votre personnage va être contacté par le Roi du Nord, toujours captif du sort lancé par l'esprit du Mal. Sans vous demander votre avis, le roi ira se loger dans votre cerveau et vous guidera tout au long d'une quête que vous n'avez pas le choix d'accepter (d'un autre côté, si vous ne vouliez pas faire de quête, fallait pas acheter le jeu). 

    L'interface de Realms Of Ancient War est elle aussi sans surprise. Une jauge de vie, une jauge de mana, un PC - Realms Of Ancient Wararbre de compétences plus ou moins utiles et les deux boutons de la souris pour diriger votre personnage, frapper vos ennemis et interagir avec le décor. Le moteur physique du jeu n'est franchement pas terrible : la gestion des collisions et le pathfinding sont clairement à revoir (votre personnage aura tendance à courir sur place contre un rocher si vous n'y prenez garde). Les combats sont assez brouillons, car les ennemis sont très petits et qu'il faut leur frapper dessus au pixel près (le pointeur de la souris change quand vous pouvez frapper, mais comme votre personnage aura tendance à se tourner dans tous les sens, confondant parfois déplacement et attaque, cela ne vous aidera pas beaucoup). En fait, il y a une idée novatrice dans ce jeu, bien que finalement peu exploitée : vous pouvez prendre le contrôle de certains gros ennemis pour semer le chaos dans leurs rangs. PC - Realms Of Ancient WarC'est le Roi du Nord caché en vous qui dispose de ce pouvoir (c'est ainsi qu'il vous contrôle aussi, d'une certaine manière), et c'est donc un sort que même le guerrier peut utiliser. Le hic, c'est que vous ne pouvez utiliser ce pouvoir que sur les ennemis prévus à cet effet. Et vous ne savez pas nécessairement à l'avance lesquels ce sont. 

    Bref, Realms Of Ancient War est un petit jeu sans atout, mais sans défaut majeur, qui ne fera certainement pas date dans le moinde du jeu vidéo, mais qui devrait contenter tout fan de diablo-like qui ne sait plus quoi faire de ses journées, ayant déjà terminé plusieurs fois ses jeux favoris. 

    « Jeu de Rôle Magazine n°23BD - Les portes de Shamballah »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    kahlong
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 21:54
    Diablo 3 qui sera d'ailleurs sur console à la rentrée:-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :