• Série TV - The Frankenstein Chronicles

    Série TV - The Frankenstein ChroniclesLondres, 19e siècle. John Marlott, un inspecteur de la police fluviale, découvre un corps rejeté sur les berges de la Tamise. Après autopsie, il apparaît que le corps est en réalité composé des restes de huit enfants enlevés et tués lors des dernières semaines dans les bas quartiers de la cité. Mais le plus étrange n'est-il pas que la chose a réussi a serrer le poignet du policier post mortem ? Démarre alors une enquête minutieuse menée par John Marlott pour le compte du ministre de l'Intérieur. Entre intrigues politiques (le ministre souhaite faire passer une loi permettant aux chirurgiens de disposer des corps des condamnés à mort et des indigents pour leurs recherches) et criminalité urbaine, l'inspecteur devra remonter la piste d'un étrange "monstre" s'en prenant aux enfants, flanqué par un policier de Bow Street (la première véritable police de Londres) et entiché d'une jeune fille perdue. 

    Londres se remet doucement de la polémique ayant suivi la publication de l'oeuvre d'une certaine Mary Shelley retraçant les aventures effroyables d'un scientifique ambitieux refusant de céder aux lois divines et offre de nombreux visages : celui des bas-fonds mal famés où le crime règne en maître, celui des pauvres gens conscients que l'on ne fait rien pour eux, celui des universitaires vouant leur vie à la découverte et à la science, parfois au mépris des règles de déontologie ou de morale, celui des fanatiques religieux considérant la science comme une hérésie menaçant l'âme humaine et celui des artistes dont la licence peut parfois se révéler dérangeante. Comme souvent dans ces cas-là, la ville prend des allures de personnage dans la série et offre de nombreuses inspirations pour tout jeu réaliste et/ou fantastique se déroulant à la même époque (Cthulhu 1890, SteamShadows, Crimes et autres...). 

    On ne peut pas dire que l'enquête soit menée tambour battant et on prend conscience des limites du personnage principal, affecté par la maladie et des remords sentimentaux. Mais elle se veut réaliste et méthodique et sert ainsi d'exemple sur ce qui pouvait être fait en matière d'investigation à l'époque. Sean Bean (Boromir dans le Seigneur des Anneaux) incarne à merveille l'inspecteur John Marlott et occupe l'écran la plupart du temps face à d'autres acteurs ou à des personnages secondaires nettement moins en saveur. Au final, cette première saison, composée de six épisodes, se laisse regarder et offre un très joli panorama dans une ambiance richement orchestrée, ce qui compense les quelques faiblesses du scénario ou du déroulé de l'histoire. Une deuxième saison existe que je n'ai pas encore eu l'occasion de voir mais que j'attends avec impatience. 

    Série TV - The Frankenstein Chronicles

    « PS2 - Baldur's Gate : Dark Alliance

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :