• On peut dire que les choses sérieuses ont commencé pour l'Agence Barbare, le jeu d'rôle. Le groupe Facebook est désormais ouvert et des documents relatifs au jeu et à l'univers y seront régulièrement publiés. N'hésitez pas à venir gonfler le nombre des recrues de l'Agence pour espérer être embauché dans cette noble et barbare institution. Venez poser vos questions, débattre de tel ou tel point ou tout simplement vous rincer l'oeil sur les magnifiques illustrations de Marko, le dessinateur de la BD.

    C'est I C I que ça se passe !

    L'Agence Barbare, le jeu d'rôle


    2 commentaires
  • Quelques petites infos pour vous tenis en haleine...

    L'édition professionnelle de l'Agence Barbare suit son cours. L'éditeur Stellamaris a réalisé un boulot de dingue sur la mise en page. Le document PDF que j'ai reçu a réellement belle allure avec ses pages parcheminées et ses nombreuses illustrations tirées des bandes dessinées. La couverture devrait ressembler à celle du premier volume des BDs. Il reste quelques coquilles à corriger et les remerciements à implémenter, et c'est tout. Le document sera prêt pour septembre et la souscription. Pour rappel, cette souscription vise à améliorer le produit, puisqu'il paraîtra avec ou sans apport solidaire. Mais ce serait dommage de repasser en noir et blanc quand on voit ce que ça donne en couleurs...

    Agence Barbare et Donjon !

    J'ai revisité mon jeu de plateau amateur "Donjon" après être tombé amoureux du système de tuiles des jeux D&D boardgames (j'utilise celles de Castle Ravenloft et de Temple of Elemental Evil). J'ai donc dû revoir les mécanismes de génération des donjons et, tant qu'à faire, toute une série de choses au niveau des règles. Parmi les changements notables, le mage disposera de quatre compétences (sorts) au début du jeu, le voleur trois et le prêtre et le guerrier deux. Ceci pour compenser la faiblesse des deux premiers en combat. On pourra à tout moment défausser une carte Trésor pour obtenir une relance. Les cartes ont été refaites, intégrant notamment pour les monstres les stats (qui ne seront donc plus à compulser dans les règles).

     


    votre commentaire
  • Le "FIX" du dernier numéro du magazine "Di6dent" est consacré aux éditions Stellamaris, la maison qui éditera le jeu de rôle inspiré de la série en bande dessinée "Agence Barbare". Ce projet, qui n'aurait sans doute été qu'un JDRA sans l'accord et la gentillesse des auteurs de la BD, Marko et Olier, se voit ainsi annoncé pour la première fois officiellement par l'éditeur en personne, Michel Chevalier, dans les colonnes de la presse spécialisée. 

    Je ne résiste pas au plaisir de vous poster l'image de l'article.

    Ou le lien pour le lire en plus grand.

    Annonce officielle du prochain lancement de la souscription"Agence Barbare"


    1 commentaire
  • C'est officiel, je m'attaque en ce moment à la conversion du Jeu de Rôle des Annales du Disque-Monde au système FLAGS. Cela ne devrait pas prendre trop de temps, bien que j'en profite pour dépoussiérer un peu l'ouvrage. Si vous avez des remarques sur la précédente édition, des souhaits à formuler concernant la prochaine version, n'hésitez pas à me contacter...


    3 commentaires
  • NephilimJe vous avais déjà parlé de mon amour difficile avec Nephilim, le jeu de rôle occulte contemporain, qui vient de connaître une quatrième édition. Amour sincère, tout d'abord, car c'est un jeu pour lequel j'éprouve une réelle affection, tant son univers est riche en promesses, en possibilités et pourvu d'une réelle âme poétique. On y incarne les Déchus, les Nephilim, des êtres de magie pure, constitués de Ka-éléments, contraints de s'incarner dans des simulacres humains afin de préserver la cohésion de leur pentacle. Contaminés par l'orichalque, ce métal extraterrestre tombé sur la terre en des temps immémoriaux, traqués par des sorciers humains et des sociétés secrètes leur reprochant leur nature magique ou leur emprise sur le monde des hommes, les Déchus vivent en quête de l'Agartha, leur ultime achèvement, leur retour à l'état primaire de Kaïm.

    Mais cet amour est également contrarié. Si la première édition du jeu ouvrait quantité de portes, offrant quantité de clés, permettant par certains côtés une immense liberté, les nombreux suppléments et les nouvelles éditions ont considérablement augmenté la masse des connaissances qu'un meneur de jeu doit intégrer sans qu'il soit régulièrement procédé à des rappels ou des résumés... Bref, au fil des années, la gamme est devenue tellement complexe et touffue que la lecture du moindre supplément devient une réelle torture : termes incompréhensibles, notions floues ou alambiquées, renvoi à des suppléments introuvables, etc. Bref, je m'étais fixé pour objectif de rédiger MA version du jeu et de l'univers afin de correspondre à mes attentes, sans tenir compte de tout le capharnaüm officiel.

    La quatrième édition du jeu annoncée, mon projet est retourné aux oubliettes, car la promesse était faite de simplifier enfin le contexte et les règles avec un retour, notamment, au système de pourcentage. Je dois bien avouer que j'ai été séduit par cette édition, mais elle demeure assez éloignée de ce que j'attendais vraiment. Bref, j'ai déterré mon manuscrit d'une centaine de pages afin de reprendre la rédaction de ma version personnelle. Mais pour des raisons évidentes, cette version ne sera pas publiée sur ce blog. Elle ne me servira qu'à des parties au sein de mon club de jeu. Je ne veux en aucun cas susciter l'ire des auteurs et des détenteurs de la licence officielle par une version pirate, gratuite et parallèle. Sachez simplement qu'elle intégrera le système FLAGS, qu'elle tentera de proposer plus de métamorphes et de sorts que les livres précédents et que la vision du monde ainsi que les règles de progression vers l'Agartha répondront à ma vision personnelle de l'univers du jeu.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique